l’hôtellerie restauration a le vent en poupe chez les nouveaux diplômés

Bonne nouvelle pour l’industrie. Quand de plus en plus de jeunes se tournent vers des plateformes d’échange telles que Airbnb pour sous-louer leur logement durant leur absence et ainsi amortir le cout de leur vacances, d’autres préfèrent se tourner pour de bon vers la filière traditionnelle et démarrer une carrière dans ce secteur. La rentrée 2018 aura rarement vu autant de jeunes diplômés se tourner vers les métiers de l’hôtellerie. Sortie d’école et formation oblige, les CDD et apprentissages sont souvent le point de départ de ces nouveaux arrivants, qui privilégient (ou subissent?) ces filières de d’apprentissage .

Cette engouement confirme une tendance générale, qui évolue positivement depuis 2005. Ainsi, entre cette date et 2017, c’est un gain de 25% d’emploi qu’a connu le seul secteur hotelier. Alors que la parité hommes – femmes est quasiment respéctée, l’age moyen des employés du  secteur hôtelier est généralement en dessous de la moyenne des autres secteurs.

Source : « Les Echos », « Quapa.fr »